Gabon : Georges Mpaga veut l’état d’urgence sanitaire face au Covid-19 | Gabonreview.com

[ad_1]

Le Gabon a enregistré son premier décès dû au coronavirus (Covid-19), le 20 mars 2020. Dans la foulée, le gouvernement a annoncé de nouvelles mesures visant à lutter contre cette pandémie. Or, la société civile semble très peu convaincue de ces mesures. Georges Mpaga, l’une de ses figures, appelle à l’aide, notamment à la Chine qui est sortie de la zone rouge. Il demande également de décréter sans délai l’urgence sanitaire dans le pays.

Alarmiste, George Mpaga appelle à l’aide internationale pour aider le Gabon à faire face contre la propagation du Covid-19. © D.R.

 

Le premier Gabonais décédé des suites d’une infection à coronavirus a été enregistré le 20 mars 2020. Quatrième personne contaminée, elle souffrait déjà du diabète non contrôlé et de l’hypertension. Face à ce premier décès, l’un des membres influents de la société civile gabonaise, George Mpaga, a lancé un appel à l’aide internationale, notamment à l’endroit de la Chine. Pour lui, le gouvernement ne gère pas de manière efficiente cette crise sanitaire.

Le président du Réseau des organisations libres de la société civile pour la bonne Gouvernance au Gabon (ROLBG), en lançant cet appel, assure qu’il est inadmissible que «le gouvernement gabonais ne soit pas capable de décentraliser la riposte et les moyens de dépistage». «Les patients sont obligés d’attendre les résultats des prélèvements venant du Centre international de recherche médicale de Franceville (CIRMF)», a-t-il fait remarquer.

«La situation dans les pays touchés par le virus a engendré des impacts et des bilans dramatiques. Voilà pourquoi nous devons passer à l’action, car si nous ne faisons rien, les choses peuvent rapidement être hors de contrôle à cause de l’état de délabrement de notre système sanitaire. Nos structures sanitaires déliquescentes ne pourront répondre à une expansion à grande échelle du coronavirus», a expliqué Georges Mpaga qui appelle à la déclaration de l’état d’urgence sanitaire.

Dans son post sur Facebook, il indique que «le Gabon a besoin d’un million de masques et gants en urgence absolue, des milliers de kits de détection du Covid-19». De même, il souligne que le constat que la société civile fait est que «les mesures annoncées par le gouvernement gabonais sont insuffisantes». «Nous lançons par conséquent un appel pour le passage à l’échelle supérieure, d’où l’urgence de faire immédiatement appel à l’aide au gouvernement de la Chine dont l’expertise et les performances sont unanimement reconnues», a-t-il déclaré.

Dans la même journée, le ministre de l’Intérieur, Lambert-Noël Matha, a annoncé une autre batterie de restrictions complétant celles déjà en vigueur dans le pays et visant à stopper la propagation du Covid-19.



[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3