Ces footballeurs alcooliques

[ad_1]

Nombreux sont les footballeurs qui ont eu au cours de leur carrière un problème d’addiction à l’alcool.

Si l’hygiène de vie est primordiale dans la vie d’un footballeur, certains ne suivent pas ce précepte et s’accorde des libertés avec l’alcool. Et si pour certains, l’alcool n’est qu’un moyen de bien faire la fête, pour d’autres boire chaque jour est une nécessité.

Et si cela ne les a pas empêchés de faire une belle carrière, cette dépendance à l’alcool nuisait forcément à leurs performances. « Je n’ai jamais apprécié boire mais c’est devenu une superstition. Surtout qu’au début, je prenais un verre avant un match, puis une demi-bouteille, puis une bouteille… et j’ai gagné le titre de joueur de l’année », racontait pourtant.

Certains cas sont évidemment plus dramatiques que d’autres. L’Angleterre a connu de funestes exemples au premier rang desquels George Best. Si l’ancien avant-centre de Manchester United a eu quelques punchlines restées dans les mémoires («J’ai claqué beaucoup d’argent dans l’alcool, les filles et les voitures de sport, le reste, je l’ai gaspillé», «J’avais une maison au bord de la mer. Mais pour aller à la plage, il fallait passer devant un bar. Je n’ai jamais vu la mer», «En 1969 j’ai arrêté les femmes et l’alcool, ça a été les 20 minutes les plus dures de ma vie»), il a dû subir une greffe du foie mais n’a pu stopper sa consommation d’alcool, ce qui a précipité sa disparition.

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3