un étudiant tué par les forces de l’ordre à l’UAC

[ad_1]

Un étudiant a été touché par balle à l’Université d’Abomey-Calavi. Il s’appelle Théophile Dieu-donné Djaho, étudiant en première année de géographie. La scène s’est produite ce mardi 24 mars 2020 lors d’une répression de la police républicaine. 

Un étudiant a succombé à ses blessures à l’hôpital de zone de Calavi suite à un affrontement entre policiers et étudiants au campus université d’Abomey-Calavi. Tout est parti de la volonté des étudiants de sauver leurs vies et lutter contre la propagation du Covid-19. Ainsi, la fédération nationale des étudiants du Bénin (FNEB) a suspendu les cours depuis hier lundi 23 mars 2020. Ce mardi matin, les étudiants ont envahi les amphithéâtres pour faire respecter le mot d’ordre: la suspension.

Les responsables étudiants vidaient les amphithéâtres, quand la police a arrêté trois parmi eux. C’est donc l’arrestation de ces étudiants qui a provoqué l’affrontement à la suite d’une mobilisation pour exiger la libération de leurs camarades. Selon le journal des étudiants le Révélateur, la victime serait parmi les manifestants qui lançaient des jets de pierres aux hommes en uniformes.

“Il fuait devant moi quand l’un des véhicules pick-up des policiers l’a poursuivi et un policier a tiré sur lui. Est-ce balle réelle ou blanche ? Ça reste à vérifier. J’ai ordonné qu’on le convoie à l’hôpital” a confié le président du Fneb cité par Le Révélateur. Ce dernier a appelé les étudiants à la vigilance.

Pour l’heure, la situation est tendue entre les étudiants et les forces de l’ordre qui essayent de disperser les manifestants par des gaz lacrymogènes.

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3