Tranquille comme le Real

[ad_1]

Le Real Madrid a repris la tête de la Liga en dominant sans trembler Majorque (2-0), grâce à Vinicius et Sergio Ramos.

Le chassé-croisé continue ! Au lendemain de la poussive victoire du FC Barcelone contre Bilbao (1-0), le Real Madrid s’est replacé en tête de la Liga à la faveur d’un succès aisé contre Majorque (2-0), ce mercredi soir.

Real Madrid-Majorque (2-0), le film du match

Comme c’est le cas depuis la reprise, le Real a affiché un visage plutôt séduisant. Zinedine Zidane avait décidé d’aligner une composition offensive en se passant de sa sentinelle Casemiro pour aligner un 4-2-3-1 avec Eden Hazard dans un rôle axial. L’indispensable Karim Benzema était bien entouré, mais l’attaquant français n’a pas réussi à marquer cette fois-ci, butant notamment à deux reprises sur Manolo Reina (7e, 52e).

C’est Vinicius Jr qui a débloqué la situation, d’un joli piqué au premier poteau après un décalage de Luka Modric (1-0, 19e). Et comme souvent, les adversaires du Real auront quelque chose à dire: au début de l’action, Dani Carvajal récupère le ballon de façon rugueuse, mais ni l’arbitre ni la VAR n’ont trouvé quelque chose à y redire.

Romero, 15 ans seulement !

En seconde période, Sergio Ramos n’est pas passé loin du carton rouge pour une charge sur Budimir (49e). Mais le capitaine madrilène a surtout inscrit un coup franc magistral. En deux pas d’élan, il a trouvé la lucarne et scellé le sort de cette rencontre (2-0, 56e).

Faute de suspense, on a pu jeter un oeil à ce qu’il se passait dans le camp d’en face. Majorque a ainsi fait rentrer le prodige argentin Luka Romero, devenu le plus jeune joueur de l’histoire de la Liga à 15 ans et 219 jours. Et le petit Japonais Take Kubo, prêté le Real, a réalisé bon match devant ses propriétaires, avec de la vitesse, de la technique et du mouvement. Ça aussi, Zidane a dû apprécier.

Lire aussi:
Le classement de Liga
Le calendrier de la 31e journée
Le classement des buteurs de Liga

Le coup franc magistral de Ramos:

Trulli

Précédent
Suivant

  • 1/15

    Messi, Fekir, Ocampos et Vinicius

    Les dribbleurs fous !

  • 2/15

    14e: Rafinha (Celta Vigo)

    3,1 dribbles tentés par match

  • 3/15

    13e: Takefusa Kubo (Majorque)

    3,1 dribbles tentés par match

  • 4/15

    12e: Mikel Oyarzabal (Real Sociedad)

    3,2 dribbles tentés par match

  • 5/15

    11e: Ferran Torres (Valence)

    3,2 dribbles tentés par match

  • 6/15

    10e: Pervis Estupinan (Osasuna)

    3,3 dribbles tentés par match

  • 7/15

    9e: Iker Muniain (Athletic Bilbao)

    3,4 dribbles tentés par match

  • 8/15

    8e: Martin Odegaard (Real Sociedad)

    3,9 dribbles tentés par match

  • 9/15

    7e : Vinicius Junior (Real Madrid)

    4 dribbles tentés par match

  • 10/15

    6e: Denis Suarez (Celta de Vigo)

    4,4 dribbles tentés par match

  • 11/15

    5e: Toni Villa (Valladolid)

    4,4 dribbles tentés par match

  • 12/15

    4e: Nabil Fekir (Real Betis)

    5 dribbles tentés par match

  • 13/15

    3e: Fabian Orellana (Eibar)

    5 dribbles tentés par match

  • 14/15

    2e: Lucas Ocampos (Séville)

    5,4 dribbles tentés par match

  • 15/15

    1er: Lionel Messi (Barça)

    7,4 dribbles tentés par match

[ad_2]
Source link

عن admin

شاهد أيضاً

La Rochelle enchaîne une 3e victoire

[ad_1] Une semaine après le carton réussi face à Castres (60-2), La Rochelle a confirmé …

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

تحتاج مساعدة ؟ تكلم مع مدير النشر