Ça ne s’arrange pas pour Ben Arfa

[ad_1]

Arrivé cet hiver à Valladolid, Hatem Ben Arfa doit toujours se contenter de miettes chez les Pucelanos.

Comme trois jours auparavant lors du déplacement de Valladolid sur la pelouse de l’Atletico Madrid, Hatem Ben Arfa n’a pas eu voix au chapitre, mardi, face à Getafe. Alors que les troupes de Sergio Gonzalez ont dû se contenter d’un match nul (1-1), le Français est en effet resté sur le blanc ou plutôt, consignes sanitaires obligent, en tribunes.

Depuis la reprise, Valladolid a beau avoir disputé pas moins de quatre matches en dix jours, l’ancien Niçois a dû se contenter d’une seule et unique rentrée en jeu, face au Celta Vigo. Une rentrée d’ailleurs guère convaincante, son attitude nonchalante et son peu d’allant pour les tâches défensives n’ayant été du goût ni de son entraîneur, ni de ses coéquipiers, assure AS.

Il doit attendre sa chance

Débarqué chez les Pucelanos cet hiver, Hatem Ben Arfa n’a pour l’heure disputé que trois bouts de match pour un total de 45 minutes et ne s’est jamais mis en évidence. Avant même le confinement et l’arrêt des compétitions, Ronaldo, propriétaire du club et pour beaucoup dans la venue du natif de Clamart, n’avait pas caché son agacement, estimant que Sergio Gonzalez devait permettre à Ben Arfa d’enchaîner les minutes pour retrouver une bonne condition physique et mentale.

Il y a peu, le technicien espagnol semblait abonder dans son sens. « Nous devons trouver le moyen pour qu’il puisse donner le meilleur de lui-même », avait-il confié, ajoutant : « Il doit attendre sa chance ». Des propos qui n’ont pas été suivis dans les faits puisque l’entraîneur de Valladolid a notamment préféré donner une chance à Kike et Miguel, deux jeunes issus du centre de formation. Hatem Ben Arfa, qui n’est sous contrat que jusqu’à la fin de la saison, a désormais sept matches pour saisir sa chance.

Lire aussi:
Le classement de Liga
Le calendrier de la 31e journée
Le classement des buteurs de Liga

Trulli

Précédent
Suivant

  • 1/15

    Messi, Fekir, Ocampos et Vinicius

    Les dribbleurs fous !

  • 2/15

    14e: Rafinha (Celta Vigo)

    3,1 dribbles tentés par match

  • 3/15

    13e: Takefusa Kubo (Majorque)

    3,1 dribbles tentés par match

  • 4/15

    12e: Mikel Oyarzabal (Real Sociedad)

    3,2 dribbles tentés par match

  • 5/15

    11e: Ferran Torres (Valence)

    3,2 dribbles tentés par match

  • 6/15

    10e: Pervis Estupinan (Osasuna)

    3,3 dribbles tentés par match

  • 7/15

    9e: Iker Muniain (Athletic Bilbao)

    3,4 dribbles tentés par match

  • 8/15

    8e: Martin Odegaard (Real Sociedad)

    3,9 dribbles tentés par match

  • 9/15

    7e : Vinicius Junior (Real Madrid)

    4 dribbles tentés par match

  • 10/15

    6e: Denis Suarez (Celta de Vigo)

    4,4 dribbles tentés par match

  • 11/15

    5e: Toni Villa (Valladolid)

    4,4 dribbles tentés par match

  • 12/15

    4e: Nabil Fekir (Real Betis)

    5 dribbles tentés par match

  • 13/15

    3e: Fabian Orellana (Eibar)

    5 dribbles tentés par match

  • 14/15

    2e: Lucas Ocampos (Séville)

    5,4 dribbles tentés par match

  • 15/15

    1er: Lionel Messi (Barça)

    7,4 dribbles tentés par match

[ad_2]
Source link

عن admin

شاهد أيضاً

La Rochelle enchaîne une 3e victoire

[ad_1] Une semaine après le carton réussi face à Castres (60-2), La Rochelle a confirmé …

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

تحتاج مساعدة ؟ تكلم مع مدير النشر