Gare routière Kamra de Rabat: les voyageurs ravis de retrouver leurs proches

[ad_1]

Gare routière Kamra de Rabat: les voyageurs ravis de retrouver leurs proches

jeudi, 25 juin, 2020 à 22:53

Par Khadija TAHIRI

Rabat – Après plusieurs semaines de confinement, les voyageurs sont ravis de retrouver leurs proches et la gare routière Kamra de Rabat a retrouvé son dynamisme d’antan avec le grand flux d’autocars, malgré l’inquiétude et l’anxiété ayant hanté les cœurs pendant la période de crise sanitaire.

Ainsi, dès l’assouplissement des mesures de confinement au Royaume, la gare routière Kamra a rapidement retrouvé sa clientèle et les voyageurs -armés de prudence- ne se sont pas fait rares.

Cependant toutes les entreprises de transport n’ont pas repris leurs activités de sitôt, puisque certaines d’entre elles n’ont pas exprimé un avis favorable vis à vis des mesures sanitaires exigées par les autorités gouvernementales.

Ces mesures sanitaires, mises en place pour assurer la sécurité et la santé des voyageurs et employés, sont largement respectées au sein de la gare, de même que la distanciation sociale lors de l’accès à l’autocars. Ces premiers voyages témoignent de la fin d’un chapitre difficile pour tous les citoyens loin de leurs proches.

Plusieurs citoyens ont été bloqués pendant la période de confinement dans des villes lointaines, n’ayant pas vu leurs proches, familles et amis pendant de longues semaines.

Si plusieurs sont restés loin de chez eux pendant cette période exceptionnelle, tous détiennent de croustillantes péripéties à conter à leurs retours.

C’est le cas de Mohammed, un employé d’une société de sécurité à Rabat et père de deux enfants qui, dans une déclaration à la MAP, a exprimé sa joie et son émotion intense de pouvoir enfin voyager pour retrouver sa famille et ses enfants.

Hartah, une citoyenne marocaine originaire de Tan-Tan est arrivée dans la ville de Rabat en février pour une visite familiale, restant bloquée après la déclaration de l’état d’urgence sanitaire et laissant sa famille derrière elle pendant toutes ces longues semaines.

“Je suis restée avec des membres de ma famille à Témara tout au long de cette période, ne pouvant rentrant chez moi”, a-t-elle indiqué, exprimant l’immense manque qu’elle ressent pour ses enfants et sa famille, qu’elle ne pouvait voir que virtuellement sur des applications téléphoniques.

Quant à Malika, elle a appris pendant la période d’état d’urgence que son père était gravement malade. Elle ne pouvait malheureusement pas lui rendre visite à cause du confinement. C’est pour cette raison qu’elle a décidé de voyager le premier jour de l’allègement du confinement.

[ad_2]
Source link

عن admin

شاهد أيضاً

L’Espagne envisage d’inclure Sebta dans l’espace Schengen et d’y imposer le visa aux Marocains

«De cette façon, le contrôle frontalier se ferait au passage avec le Maroc» et non …

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

تحتاج مساعدة ؟ تكلم مع مدير النشر