Si Mourad Boudjellal a dit vrai, l’Olympique de Marseille pourrait vivre un été particulièrement agité. Un changement d’actionnariat pourrait être opéré, et placer les Ciel et Blanc derrière le Paris Saint-Germain en matière de budget mercato, pour ce qui concerne la Ligue 1.

Rien n’est encore officiel, loin de là, mais la communication amorcée est très explicite. Mourad Boudjellal veut devenir président de l’Olympique de Marseille, assez rapidement, puisqu’il est lié à une offre de rachat qui sera concrétisée en début de semaine prochaine. Frank McCourt, l’actuel propriétaire des Phocéens, devrait se voir proposer 300 M€ pour lâcher le club, apprend-on auprès du Figaro.

Dans la foulée, les nouveaux investisseurs saoudiens dégageraient 200 millions d’euros pour éponger les dettes, et autant de liquidités pour recruter. De quoi bâtir un OM fort dans l’optique de l’exercice 2020-2021. Encore faudrait-il faire bon usage de cet argent, sur un marché qui devrait être revu à la baisse, la faute à la crise du coronavirus essentiellement.

Les options varieront, entre profiter d’une Ligue 1 affaiblie en termes mercantiles par la fin prématurée des compétitions, ou aller chercher quelques joueurs revanchards chez les grands clubs européens, tenter un ou deux gros coups très coûteux pour amorcer le nouveau projet, ou bien miser sur la cartes des jeunes talents très prometteurs.

Lire aussi:

Le rachat de l’OM relancé !
Macron a-t-il une réelle influence à l’OM ?
Thauvin gagnant, l’OM perdant

Source link

Laisser un commentaire