Les obsèques de l’ancien président burundais, Pierre Nkurunziza, ont démarré, ce vendredi matin, à l’hôpital du Cinquantenaire de Karusi (centre), où il a rendu l’âme, le 8 juin, des suites d’un arrêt cardiaque.

Tout à démarrer tôt ce matin par « un hommage rendu au défunt dans la plus stricte intimité familiale par son épouse, Denise Bucumi Nkurunziza, ses enfants et des proches qui les accompagnent« , a indiqué, à l’AFP, un officiel burundais.

A LIRE AUSSI: Burundi: l’ex-président Pierre Nkurunziza inhumé ce vendredi à Gitega

– Advertisement –

Le convoi funéraire, sous forte protection militaire et policière, a quitté cet hôpital pour se diriger vers Gitega, la capitale administrative du pays, à 60 km au sud-ouest. Un hommage national, avec des prières œcuméniques, devait ensuite lui être rendu au stade Ingoma de Gitega. Les invités ont été encouragés à s’habiller en blanc, et pour les hommes à porter une photo de M. Nkurunziza.

A LIRE AUSSI: Burundi: un dur du régime Nkurunziza nommé premier ministre

La dépouille de l’ex-homme fort de Bujumbura sera ensuite enterrée dans un monument récemment construit à Gitega, sur le site d’un autre édifice censé être dédié aux victimes des différentes crises dans le pays.

Après 15 ans de pouvoir, Pierre Nkurunziza, qui devrait passer la main à son successeur, Évariste Ndayishimiye, est subitement décédé à deux mois de la fin de son mandat. Le nouvel élu a finalement prêté serment sur ordre de la cour constitutionnelle.

Source link

Laisser un commentaire