La Coupe Davis 2020 n’aura pas lieu, rendez-vous en 2021 !

La première édition de la controversée nouvelle version de la Coupe Davis avait donné lieu, à l’automne dernier, au sacre de l’Espagne à domicile. Rafael Nadal et ses compatriotes devront cependant patienter avant de pouvoir défendre leur titre, puisque les organisateurs ont annoncé la mise en sommeil de cette épreuve, la faute à la crise sanitaire du coronavirus.

Le tournoi est simplement reporté d’un an, et les nations qui avaient réussi à se qualifier pour l’édition programmée à la fin de l’année ont automatiquement leur billet pour 2021 en poche, dont les premiers échanges sont prévus au 22 novembre.

Lire aussi:

Toni Nadal critique le calendrier défavorable
Djokovic positif, Kyrgios explose
Quand Djokovic défie LeBron (vidéo)

Trulli

Précédent
Suivant

  • 1/12

    Patrick Mouratoglou

    Le Français, coach de Serena Williams, est au coeur de ce nouveau projet.

  • 2/12

    Felix Auger-Aliassime – 20e mondial

    Le Canadien avait donné son accord, mais une blessure l’a contraint à déclarer forfait.

  • 3/12

    Dustin Brown – 246e mondial

    L’Allemand est capable de prendre feu sur le court, à n’importe quel moment, et de sortir des coups géniaux.

  • 4/12

    Richard Gasquet – 50e mondial

    De l’avis de tous, son palmarès n’est pas à la hauteur de son talent brut. De nouvelles conditions de jeu lui permettront-elles de briller ?

  • 5/12

    Stefanos Tsitsipas – 6e mondial

    Le Grec figure parmi les successeurs attendus des Nadal, Djokovic et autre Federer.

  • 6/12

    Matteo Berrettini – 8e mondial

    Parmi ses atouts principaux, l’Italien présente une puissance de frappe étonnante.

  • 7/12

    Dominic Thiem – 3e mondial

    L’Autrichien de 26 ans n’a pas encore décroché un Grand Chelem, mais à n’en pas douter, ce n’est plus qu’une question de temps.

  • 8/12

    Elliot Benchetrit – 208e mondial

    Le jeune Français (21 ans) remplacera Dominic Thiem sur le premier week-end de compétition.

  • 9/12

    Feliciano Lopez – 56e mondial

    L’Espagnol a débuté sa carrière au siècle dernier, et a su profiter du forfait de Félix Auger-Aliassime.

  • 10/12

    David Goffin – 10e mondial

    Le Belge est un marathonien des terrains. Sera-t-il à l’aise sur des formats plus courts ?

  • 11/12

    Benoît Paire – 22e mondial

    Son caractère tempétueux pourrait enfin lui profiter au travers d’une liberté d’expression plus étendue sur l’UTS1.

  • 12/12

    Lucas Pouille – 58e mondial

    Habituellement peu démonstratif, le Tricolore se lâchera-t-il un peu plus ?

 

Source link

Laisser un commentaire