Le Front populaire ivoirien (FPI) du président Laurent Gbagbo est à nouveau endeuillé. Jeudi dernier, le président de la branche légale du parti, Pascal Affi N’guessan, a annoncé la mort de l’ex-député, Atteby Williams.

L’ancien député de Yopougon, Atteby Williams, est passé de vie à trépas, dans la journée du jeudi 25 juin dernier. Dans un communiqué, l’ex-premier ministre, Pascal Affi N’guessan, annonçant la mauvaise nouvelle, a rendu hommage à un militant dévoué à la cause de son parti et de la Côte d’Ivoire.

A lire aussi:   Burundi: début des funérailles de l’ex-président Pierre Nkurunziza

A LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire: l’ex-président Laurent Gbagbo en deuil

Le parti saura exprimer sa reconnaissance à ce militant qui s’est totalement dévoué au rayonnement de son idéal dans les actes et les actions”, a ajouté le président du FPI. “En ces circonstances douloureuses, que Dieu apporte le réconfort à tous et qu’il veille sur l’âme du défunt”, a-t-il déclaré dans une note d’information, rendue publique en fin de soirée.

A LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire: Laurent Gbagbo lance une initiative pour une élection sans violence en 2020

Ancien député de la plus grande commune d’Abidjan (Yopougon), entre 2001-2011, Atteby Williams a été un cacique du régime du président Laurent Gbagbo, et formait avec l’ex-première dame, Simone Gbagbo, un duo de débatteurs hors pair à l’Assemblée nationale de la Cote d’Ivoire. Après la crise post-électorale de 2011, il s’exile au Togo, avant de rentrer à Abidjan, en 2014. Son décès intervient, une semaine après celle d’un ancien conseiller spécial de Gbagbo, Yao Kouamé Raymond.

A lire aussi:   Nigéria: Pour humilier son ex, il lui inséra une bouteille dans le [email protected]

Source link

Laisser un commentaire