Au Burkina Faso, l’armée a affirmé avoir neutralisé, vendredi, une vingtaine d’assaillants à Sollé, une localité située dans le nord du pays.

Une vingtaine de d’assaillants ont été tués par l’armée burkinabé dans la partie septentrionale du pays. Cette offensive fait suite à une embuscade tendue contre une mission de reconnaissance de l’armée à Sollé. « La riposte a permis de neutraliser une vingtaine d’assaillants », indique l’armée, dans une note, soulignant qu’un soldat est tombé lors de l’opération.

A lire aussi:   L’ambassade du Nigéria en Indonésie prise d’assaut et saccagée

Au moins, cinq blessés ont été signalés dans les rangs de l’armée, dont un civil volontaire, qui épaulait les soldats aux combats. Le nord du Burkina Faso, comme plusieurs autres régions, est en proie aux attaques terroristes, depuis 2015, faisant des nombreuses victimes et des milliers de déplacés, confrontés à une crise humanitaire.

La situation sécuritaire dégradante, en Libye, nourrit également les groupes armés, qui sèment la terreur au sahel, notamment au Mali, au Burkina Faso et au Niger, des pays de la zone des trois frontières.

Source link

Laisser un commentaire