[ad_1]

Depuis 1975, l’archipel du Pacifique dissèque sans tabou son passé colonial et tente de réparer les dommages culturels et économiques faits à la population maorie.

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *