Gabon

Gabon : Léandre Nzué sorti de l’hôpital pour le tribunal… puis pour la prison | Gabonreview.com


Vingt-quatre heures après son malaise et sa mise en observation à l’Hôpital d’instruction des armées Omar Bongo Ondimba (HIAOBO), le maire de Libreville a été conduit à nouveau au palais de justice ce mardi 15 septembre pour répondre devant le procureur de la République des soupçons de détournement des deniers publics et de blanchiment des capitaux qui pèsent sur lui. Au bout de quelques heures d’audition, il a été placé sous mandat de dépôt.

Léandre Nzué, maire de Libreville. © D.R.

 

Léandre Nzué aurait-il simulé son malaise hier en après-midi au palais de Justice, alors qu’il s’apprêtait à être auditionné sur les soupçons de malversations financières qui pèsent sur lui et certains de ses collaborateurs ? Les autorités judiciaires ne soucieraient-elles plus de l’état de santé des justiciables au point d’avoir contraint l’édile de la capitale à se rendre à nouveau au tribunal malgré sa fragilité ? Quoi qu’il en soit, il a été présenté ce mardi 15 septembre au procureur de la République. Au bout de quelques heures d’audition, il a été placé sous mandat de dépôt et conduit à la prison centrale de Libreville.

Des costumes et des véhicules de luxe

Si le procureur de la République près le tribunal de première instance de Libreville ne s’est pas encore officiellement prononcé sur l’affaire, dans son édition du 15 septembre 2020, Africa Intelligence croit savoir que les limiers de la Direction générale de la contre-ingérence et de la sécurité militaire (DGCISM) s’intéressent au patron de l’Hôtel de Ville en raison de son appétence pour le luxe. Un appétit qu’on le soupçonne de satisfaire avec de l’argent public, notamment avec les recettes municipales dont il a la gestion.

En deux ans passés à la tête du Conseil municipal de Libreville, l’édile aurait en effet effectué des «dépenses vestimentaires et automobiles» pour le moins intrigantes. Son parking ne compterait pas moins de 10 véhicules. Le maire possèderait également des bateaux de plaisance. Mieux, Léandre Nzué est soupçonné de s’habiller chez Pape Ibrahima N’diaye, célèbre couturier possédant des boutiques à Paris et à Londres. Un représentant du Sénégalais avait séjourné l’an dernier à Libreville sur l’invitation de l’élu municipal qui souhaitait essayer des costumes.





Source link

Related posts

Effet Covid-19 : Le Gabon pourrait voir sa dette annulée par la France | Gabonreview.com

admin

Gabon : Le Pnud prévoit 77,9 mois de chômage chez les femmes | Gabonreview.com

admin

Cour de cassation : L’affaire Appel à agir contre Ali Bongo close | Gabonreview.com

admin

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3