[ad_1]

Louga, 18 oct (APS) – Le Directeur général de la Société nationale de commercialisation des oléagineux du Sénégal (SONACOS), Modou Diagne Fada, a promis une baisse du prix de l’huile d’arachide, soulignant, pour ce faire, la nécessité d’une bonne campagne de collecte de graines d’arachide. 

 

‘’Si nous avons suffisamment de graines, nous allons triturer et produire de l’huile de table, mais aussi par un système de péréquation avec la vente de graines décortiquées à l’extérieur, pourvoir baisser le prix de l’huile pour les sénégalais. Donc avec une bonne campagne de collecte d’arachide, le prix de l’huile va baisser’’, a-t-il dit lors de sa tournée hivernale à Louga.

 

Selon Diagne Fada, si les quantités de graines récoltées sont importantes, une partie sera triturée ‘’même s’il est connu que la Sonacos y perd si elle veut mettre à la disposition du consommateur sénégalais de l’huile’’.

 

Car, ‘’nous avons des équipements défectueux, des installations vieilles et des taux de rendement pas bons et nos capacités de productions réduites. Cette année des efforts ont été, certes, faits à Kaolack, Diourbel et Ziguinchor, mais cela n’est pas suffisant pour nous permettre d’atteindre les rendements souhaités’’, a-t-il expliqué.

 

Sur les résultats de la SONACOS, il a soutenu que la société ‘’est en surface et prête à décoller à la condition aussi de faire une ‘’très bonne campagne de collecte d’arachide’’. ‘’C’est une situation de performance importante qu’il faut capitaliser, mais qui est encore fragile’’, a-t-il dit.

 

Le DG de la SONACOS a précisé qu’une bonne campagne passe par un effort sur le prix de l’arachide, un patriotisme économique de la part des opérateurs qui doivent appliquer la préférence nationale et l’accompagnement de l’Etat.

 

Il a visité les travaux de rénovation du bloc administratif, de l’infirmerie et du mur de clôture de la SONACOS de Louga presque fonctionnels, vérifié les équipements de réception des graines, les airs de stockage.

 

Modou Diagne Fada a aussi rencontré les producteurs et les opérateurs qui lui ont fait part de leurs doléances, suggestions, recommandations par rapport aux financements et au prix de l’arachide.

 

Il a assuré les producteurs et opérateurs de la disponibilité des financements et promis d’intervenir lors de la réunion annuelle du Comité national interprofessionnel de l’arachide (CNIA) pour que le prix de l’arachide aux producteurs soit élevé.

 

‘’Pour ce qui est du nombre de tonnes que nous envisageons de collecter, nous pendrons des dispositions du point de vue financement, équipement de réception et personnel pour absorber le maximum de graines d’arachide’’, a-t-il rassuré.

 

’’Une fois la rénovation terminée, que nous organisons cette présente campagne et que les résultats soient à la hauteur des attentes, nous allons pouvoir ériger à Louga une unité de trituration des graines pour pouvoir disposer de l’huile brute et avoir une unité complète’’, a-t-il promis.

 

 

 

 



[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *