[ad_1]

Alors que l’Olympique de Marseille s’apprête à retrouver le parfum des Ligue des champions, le club phocéen reste sur une terrible série de défaites dans la compétition.

Près de sept ans que l’Olympique de Marseille attendait cela. Il aura fallu sept longues saisons et une pandémie de coronavirus qui a stoppé le championnat après seulement 28 journées pour permettre à l’OM de regoûter au parfum de la Ligue des champions. Ce mercredi 21 octobre marque en effet le premier match de C1 des Olympiens depuis la visite du Borussia Dortmund le 11 décembre 2013.

Cette visite du club de la Ruhr, érigé en modèle par Vincent Labrune, est resté dans les mémoires. Car alors que le club olympien fêtait le 20e anniversaire du sacre de Didier Deschamps et de ses hommes à Munich, les Marseillais étaient à leur tour rentrés dans les annales du football français et européen en bouclant la phase de groupes avec six défaites au compteur. Le tirage au sort n’avais certes pas été tendre avec l’OM en dressant sur sa route Arsenal, Naples et donc le Borussia Dortmund, mais les Ciel et Blanc n’en restent pas moins toujours le seul club français de l’histoire à terminer fanny une phase de groupes.

A trois défaites du record

Au total, pas moins de formations en Europe ont connu une telle infamie, mais si ce n’est, ce sont pour l’essentiel des représentants des championnats hongrois, belge ou . La précédente participation de l’OM, lors de la saison 2011-12 avait été plus glorieuse, les hommes de José Anigo poussant jusqu’en quarts de finale. Les Marseillais n’avaient toutefois pas vu le jour face au Bayern Munich, concédant deux défaites qu’il faut ajouter au revers enregistré lors du match retour des huitièmes de finale face à l’inter Milan.

Par conséquence, l’OM reste donc sur un incroyable enchaînement de neuf défaites  en Ligue des champions. Un triste record pour le football français et une performance rarissime à l’échelle européen. La palme en la matière revient à Anderlecht qui avait en effet enchaîné 12 revers consécutifs entre 2003 et 2005. L’OM, qui recevra Manchester City avant une double confrontation face au FC Porto, serait néanmoins bien inspiré de ne pas revenir bredouille de son déplacement sur la pelouse de l’Olympiakos.

Lire aussi:
Sur quelle chaîne regarder Olympiakos-Marseille ?

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *