[ad_1]

La saison de la raclette est lancée ! Pour alléger un peu ce plat particulièrement lourd, on retravaille les accompagnements, et on fait attention aux quantités !

La raclette est l’ennemi du repas healthy… Qui a eu l’idée d’inventer un repas à 80% composé de fromage fondu ? Mais elle a beaucoup de succès à l’automne et en hiver. Elle est conviviale et, il faut bien l’admettre, délicieuse pour les amateurs de fromage. Si elle constitue un repas particulièrement calorique et parfois difficile à digérer, sachez qu’il est possible de l’alléger ! Mode d’emploi.

Changer les accompagnements

La traditionnelle raclette se mange avec des pommes de terre cuites à l’eau et un mélange de charcuteries. Ces dernières sont très riches en sel, comportent beaucoup de graisses saturées et sont souvent source de cholestérol. Pas extrêmement sain, donc… Pour alléger sa raclette, on essaye de modifier les ingrédients. Par exemple, le blanc de dinde, la viande de grisons ou encore le jambon blanc sont parmi les moins gras.

On peut aussi ajouter des légumes, mettre du tofu à la place de la viande, manger davantage de salade que de pommes de terre... Ou encore twister ces dernières avec de la patate douce, qui comporte un indice glycémique moins élevé.

Attention aux quantités !

On a tendance à beaucoup manger lorsque la raclette est au menu… Pour faire attention aux quantités, on mange doucement, on attend d’avoir terminé sa tranche de fromage avant d’en faire griller une seconde. On essaye de ne pas dépasser 125 à 150 grammes de charcuterie par tête, et on se limite à 6/8 tranches de fromage fondu. Par contre, pas de limite sur la dose de salade !

Lire aussi :

Inscrivez-vous à la Newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes légères et gourmandes

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *