[ad_1]

Une semaine après le carton réussi face à Castres (60-2), La Rochelle a confirmé ses bonnes dispositions en dominant Bordeaux-Bègles (20-6), dimanche soir en conclusion de la 6e journée du Top 14. Les Maritimes signent un troisième succès de rang en championnat.

Le début de saison galère de Bordeaux-Bègles se confirme quand La Rochelle confirme sa forme du moment. Pour la troisième fois de suite en déplacement, les joueurs de Christophe Urios repartent bredouilles à l’issue d’une prestation loin des habitudes vues la saison passée. Devant 5 000 supporters, les joueurs du Stade Rochelais ont accéléré d’entrée de jeu et, sans un en-avant de Raymond Rhule à la réception d’une chandelle de Jules Plisson, Pierre Bourgarit aurait marqué le premier essai dès la 5eme minute. L’ouverture du score est arrivée cinq minutes plus tard avec le pied de Jules Plisson sur pénalité. Les bonnes intentions rochelaises, mais également les largesses girondines, ont été payées dès la 18eme minute. En force, Uini Atonio a percé le rideau défensif de l’UBB avant de voir Gourdon s’appuyer sur ses avants pour remonter le ballon. Au soutien, Tawera Kerr-Barlow est venu aplatir le premier essai du match au pied des poteaux.

La situation du club bordelais ne s’est pas arrangée quand, pour un plaquage haut sur Pierre Bourgarit, Seta Tamanivalu a rejoint le banc pour dix minutes, lui qui disputait ce dimanche un de ses derniers matchs avec l’UBB avant de rallier le Japon. Les Rochelais ont profité de cette supériorité numérique pour conforter leur domination dans cette rencontre au niveau du tableau d’affichage. A la suite d’une percée de Wiaan Liebenberg, Jules Plisson a parfaitement servi au pied son ancien coéquipier au Stade Français Paris Jérémy Sinzelle. L’ailier a pu capter ce ballon et accélérer pour aplatir l’essai qui a rapproché son équipe du bonus offensif. Mais, malgré toute leur envie, les coéquipiers de Kevin Gourdon se sont heurtés à une défense bordelaise qui a haussé le ton en deuxième période. En effet, Christophe Urios a mis ses joueurs face à leurs responsabilités dans l’intimité du vestiaire après 40 premières minutes très décevantes.

Ils frôlent le bonus 

Au retour des vestiaires, les Rochelais ont ajouté trois points au pied par l’intermédiaire de Jules Plisson mais les joueurs de Ronan O’Gara n’ont pas été en mesure d’aller plus loin et de signer une troisième victoire à cinq points de suite. Au contraire, Bordeaux-Bègles a commencé à sortir la tête de l’eau et à augmenter la pression sur une équipe rochelaise qui a commis de plus en plus de faute. Frustrés de ne pas avoir marqué depuis le début du match, les Girondins ont envoyé Matthieu Jalibert inscrire leurs trois premiers points à la 50eme minute.

Le buteur international, privé du XV de France en raison du coronavirus, a ajouté trois points supplémentaires à dix minutes du terme. La Rochelle a poussé en toute fin de match avec l’espoir de marquer ce troisième essai synonyme de bonus offensif mais le score n’a finalement pas bougé. La Rochelle aligne un troisième succès de suite (20-6) et remonte à hauteur de Toulouse et Clermont en tête du classement. Bordeaux-Bègles, battu pour la quatrième fois de suite toutes compétitions confondues, reste englué en fond de classement avec une 12eme place.

Lire aussi :

La Rochelle-Bordeaux-Bègles à la loupe

Le classement du Top 14

La 6e journée de Top 14



[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *